Médecin du travail, une spécialité mal connue

docteurLa fonction du médecin du travail ne se restreint pas aux visites. Le médecin du travail, spécialisé en santé au travail veille à la bonne santé des salariés et conseille également l’employeur sur l’ensemble des risques relatifs aux conditions de travail.

Echange avec le Docteur BURTIN, médecin du travail sur le centre SISTM de Cherbourg.

  • La médecine du travail est-elle une spécialité ?

La médecine du travail est une spécialité à part entière, au même titre que les autres spécialités telles que la cardiologie, la chirurgie… Le médecin du travail effectue un cursus universitaire de six années après le bac comme pour tous les médecins puis quatre années de spécialité en médecine du travail. En fin d’étude, il réalisera une thèse qui lui donnera le titre de docteur en médecine.

  • Quelles sont vos missions en qualité de médecin du travail ?

Notre mission est d’éviter toute altération de l’état de santé des salariés du fait de leur travail. Pour ce faire, nous assurons le suivi individuel de l’état de santé des salariés et déterminons leur aptitude à effectuer certaines tâches propres à leur secteur d’activité. Mais aussi, nous nous rendons dans les entreprises afin de proposer des améliorations de conditions de vie et de travail, notamment en vue de préserver le maintien dans l’emploi des salariés et assurons par là même une mission de conseil auprès de l’employeur.

  • Le médecin du travail peut-il s’appuyer sur d’autres professionnels ?

Pour assurer notre mission auprès des employeurs et des salariés, nous pouvons solliciter des confrères d’autres spécialités (ophtalmologues, psychiatres…). Au sein du service de santé au travail, nous animons et coordonnons une équipe de professionnels en santé au travail. Nous nous appuyons ainsi sur les compétences d’une assistante d’équipe, d’un conseiller en prévention, d’une infirmière et de spécialistes (psychologue, ergonome, chimiste, assistante sociale, etc.).

L’assistante d’équipe nous accompagne dans la gestion des demandes des employeurs et des salariés ainsi que dans la réalisation des examens complémentaires. L’infirmière contribue, sous notre responsabilité, au suivi individuel de l’état de santé des salariés. Son rôle a d’ailleurs été réaffirmé avec la dernière réforme. Le conseiller en prévention évalue notamment les risques professionnels et réalise des études de postes de travail.

Les temps d’échange avec l’équipe sont primordiaux pour transmettre les informations recueillies lors des visites avec les salariés et lors des études en entreprise. Ils apportent les éléments nécessaires pour prendre des décisions et définir des actions de prévention collective ou individuelle adaptées.