ADHÉSION ET COTISATION

adhesion-SISTMPour adhérer à notre Service et bénéficier de l’ensemble des prestations de santé au travail :

Si vous êtes une agence qui emploie des intérimaires, un particulier employeur ou employeur d’un salarié hors département, veuillez contacter Marion GAUTIER, notre chargée de relations adhérents par téléphone au 02 33 57 00 00 ou par email : info@sistm50.com

CONDITIONS ADHÉSION

Toute entreprise peut devenir membre du SISTM, exceptées celles du secteur du bâtiment et du milieu agricole qui dépendent d’autres services de santé au travail (Santé BTP et MSA).

A cet effet, nous mettons à votre disposition des documents réglementaires de notre association, à savoir :

COTISATION

Chaque adhérent paye une cotisation forfaitaire, annuelle et globale selon le principe de mutualisation. Cette cotisation couvre le suivi individuel de santé et les actions en milieu de travail effectuées par l’équipe santé au travail, animée par le médecin.

Chaque année, SISTM envoie à toutes les entreprises adhérentes une déclaration d’effectifs à compléter et à retourner afin que le Service effectue la mise à jour administrative (téléphone, fax, adresse, codes NAF et SIRET) et la mise à jour de la liste des salariés  (effectifs, départs, nouveaux salariés, classification du suivi individuel).

TARIFS 2017

Le montant de la cotisation annuelle n’est pas directement lié au nombre d’actes médicaux.
Pour l’année  2017, la cotisation annuelle par salarié s’élève à :

  • 82,89€ HT pour un salarié en Suivi Individuel (SI)
  • 104,01€ HT pour un salarié en Suivi Individuel Renforcé (SIR). Le SIR concerne les salariés affectés à certains travaux exigeants et qui comportent des risques déterminées.
    Pour savoir si votre salarié est en SIR, cliquez ici.
  • 290,85€ HT pour un salarié en Suivi Individuel Renforcé intervenant dans des installations nucléaires de base (Catégorie B-INB).

FONCTIONNEMENT

Pour la réalisation des visites, le Service adresse à l’employeur un bulletin de convocation pour chaque salarié en principe 8 jours avant la date fixée pour le rendez-vous. En cas d’indisponibilité, l’adhérent doit en aviser le Service au plus vite.