Archives pour la catégorie Actualités

ESPACE ADHÉRENT : RÉUNIONS DE PRÉSENTATION

Pour vous accompagner dans l’utilisation de votre espace adhérent et la réalisation de votre déclaration annuelle d’effectif, trois réunions sont programmées sur nos centres SISTM aux dates suivantes :

SAINT-LÔ – Lundi 10 décembre 2018 de 10h30 à 12h
CHERBOURG – Mardi 18 décembre 2018 de 14h à 15h30
GRANVILLE – Jeudi 20 décembre 2018 de 14h à 15h30

PROGRAMME

  • horaires-reunions-espaceSe connecter à votre espace adhérent
  • Découvrir et utiliser les différents services en ligne
  • Vous accompagner dans votre déclaration d’effectif

Merci de venir, si possible, avec un ordinateur portable ou une tablette. Si ce n’est pas possible, veuillez nous prévenir au moment de l’inscription pour que nous vous en mettions un à disposition.
Inscription-bouton

Je viens d’embaucher un apprenti, dois-je en informer le Service de santé au travail ?

OUI

apprenti

Comme tout autre salarié, les apprentis doivent faire l’objet d’un suivi individuel de leur état de santé afin de les informer sur les risques éventuels auxquels les expose leur poste de travail.

En fonction de leur âge et des risques professionnels auxquels ils sont exposés, les apprentis bénéficient soit d’un examen médical d’embauche avec le médecin du travail, soit d’une visite d’information et de prévention avec l’infirmière, le médecin restant juge du type de suivi.

En tant qu’employeur, vous pouvez nous informer de l’arrivée d’un apprenti, soit en l’ajoutant à la liste des salariés de votre entreprise sur votre espace adhérent, soit en envoyant un écrit à l’assistante du médecin du travail.

Pour toute question n’hésitez pas à contacter Madame Gautier, chargée de relations adhérents au 02 33 57 00 00 ou par email : info@sistm50.com

Semaine de la Santé Auditive au Travail

Bruit (2)

Un sondage réalisé pour la Semaine de la santé auditive montre que 59% des actifs en activité professionnelle se disent personnellement gênés par le bruit et les nuisances sonores sur leur lieu de travail.

L’exposition au bruit dans le cadre de l’activité professionnelle peut être source de  fatigue, de stress mais également de dégâts sur la santé (baisse d’audition voir une surdité totale). Mais, le bruit n’affecte pas seulement la santé. En empêchant de se concentrer, il nuit également à la qualité du travail et peut même être à l’origine d’accidents.

LES MOYENS D’ACTION CONTRE LE BRUIT

Le trouble de l’audition est la troisième cause de maladie professionnelle en France. Pourtant, des moyens existent pour limiter l’exposition des travailleurs aux nuisances sonores. Du traitement acoustique des locaux à l’encoffrement des machines bruyantes, les mesures collectives de lutte contre le bruit sont les plus efficaces.

C’est pourquoi les équipes SISTM mènent, tout au long de l’année des actions de prévention sur le bruit auprès des entreprises de la Manche pour évaluer l’exposition des salariés à ce risque et guider les employeurs dans la définition de mesures de prévention. Parallèlement des examens de l’audition sont réalisés auprès des salariés dans le cadre de leur suivi individuel de santé.

>> SITE INTERNET : http://www.sante-auditive-autravail.org/

>> DÉPLIANT PRÉVENTIF SUR LE BRUIT

>> MODULE DE FORMATION E-LEARNING

Pour expliquer l’origine du bruit, ses effets sur la santé et comment s’en prémunir, nous mettons à votre disposition un module d’information pour sensibiliser vos salariés à ce risque.

Ce module, compris dans la cotisation annuelle, se compose de cas pratiques, d’animations interactives, d’un QCM et d’une attestation de suivi de formation.

PROGRAMME DU MODULE DE FORMATION E-LEARNING
Durée : 10 minutes

1. Le bruit au quotidien
2. Et moi, quels sont mes risques ?
3. Que faire ?

Inscrire-bouton3         Decouvrir-bouton4         Inscrire-bouton2

 

Du conseil à l’accompagnement

2-audrey-rAudrey RYCKEWAERT
Assistante de Service Social au SISTM

Arrivée il y a quelques mois au SISTM en qualité d’Assistante de Service Social, Audrey Ryckewaert intervient auprès des salariés ayant des problématiques de santé, de handicap pouvant avoir un impact sur leur vie professionnelle. Une fonction basée sur l’information et le conseil qu’elle exerce sur tout le département de la Manche.

« Mon rôle est d’informer, de conseiller et d’accompagner les salariés essentiellement dans les situations de maintien en emploi. J’interviens à la demande du médecin du travail lorsque ce dernier rencontre le salarié en arrêt ou en poste et pressent les premières difficultés ». Par exemple, lorsque le médecin rencontre le salarié lors d’une visite de pré-reprise pendant son arrêt de travail et repère un risque d’inaptitude médicale à son poste.

Sur les préconisations du médecin du travail, Audrey Ryckewaert accompagne les salariés dans la mise en place de solutions adaptées. « L’éclairage peut aussi bien porter sur les dispositifs de maintien en emploi, les aides à la reconversion, l’invalidité, la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).»
Une mission qui vise aussi à apporter aux salariés des réponses concernant leurs inquiétudes, à les accompagner dans leurs démarches et d’accès aux droits. « Il est important de savoir s’adapter et être à l’écoute de la personne que l’on a en face de soi ».

Toute situation d’inaptitude ou de risque d’inaptitude est en effet toujours délicat à gérer pour le salarié comme pour l’employeur, c’est pourquoi, « plus le salarié est informé et accompagné tôt, plus il pourra se projeter vers l’avenir, envisager son devenir professionnel et ainsi éviter d’être dans une situation d’épuisement. Nous travaillons notamment avec différents partenaires comme le Cap Emploi-Sameth ou le Service Social de la Carsat».

A l’écoute des salariés et soumise au secret professionnel, Audrey Ryckewaert peut aussi être amenée, à la demande du médecin du travail, à échanger avec les employeurs et leur apporter des informations sur le maintien en emploi.

Mon salarié est en arrêt de travail, dois-je obligatoirement lui faire passer une visite médicale ?

Oui  (dans les cas ci-dessous)

visitedrVotre salarié doit bénéficier d’une visite médicale de reprise du travail par le médecin du travail dans les cas suivants :

  • Après un congé maternité ;
  • Après une absence pour cause de maladie professionnelle, quelle que soit la durée de l’arrêt ;
  • Après une absence d’au moins 30 jours pour cause d’accident du travail, de maladie ou d’accident non professionnel.

Cette visite de reprise doit être demandée par l’employeur, par écrit (e-mail, fax…), et se dérouler au cours des 8 jours qui suivent la reprise effective du travail du salarié.

Objectifs :

  • Vérifier si le poste de travail du salarié est compatible avec son état de santé ;
  • Apprécier la nécessité d’aménager, d’adapter le poste repris ;
  • Émettre, le cas échéant, un avis d’inaptitude.

L’employeur doit prendre contact avec le Service de Santé au Travail dès connaissance de la date de reprise du salarié.

Sauv Life : l’application qui sauve des vies

Les crises cardiaques sont l’une des premières causes de mortalité en France. Avec l’aide du Samu, l’application Sauv Life veut gagner les précieuses minutes pour secourir les victimes.

Sauv Life a pour but de permettre une intervention rapide de citoyens volontaires avant l’arrivée des secours.

En cas d’arrêt cardiaque et une fois le SAMU alerté, l’application s’active et contact toutes les personnes les plus proches susceptibles d’intervenir pour pratiquer les gestes de premiers secours.

Si elles répondent présentes, l’application leur envoie alors le lieu de l’incident et elles seront guidées durant toute l’opération en attendant le SAMU. Sauv Life recense aussi des défibrillateurs à proximité que les bénévoles peuvent aller chercher.

> Se rendre sur la page de téléchargement de l’application

sauv-life

SENSIBILISATION SUR LA PRÉVENTION DES TMS

tms-sensi-ibcL’activité physique reste l’une des principales causes d’accidents du travail et de maladies professionnelles. C’est pourquoi nous vous proposons un module spécifique pour prévenir les risques liés à l’activité physique de vos salariés.

Cette sensibilisation, à destination des salariés des secteurs de l’Industrie, du Bâtiment, du Commerce ou/et du secteur administratif (IBC), d’une durée de 9h, se déroulera sur 1,5 jour dans nos centres SISTM de Cherbourg, Saint-Lô et Avranches.

Jeudi 28 mars 2018 (journée) et mardi 2 avril 2019 (matin)
Jeudi 3 octobre 2019 (journée) et mardi 8 octobre 2019 (matin)

PROGRAMME
– Place de l’activité physique dans mon activité.
– Fonctionnement du corps humain et ses limites.
– Analyse des déterminants d’une situation de travail.
– Améliorations des conditions de travail.
– Formation sur les principes de sécurité physique et d’économie d’effort.
> Plus de détails

inscriptionsalaries-boutonSensibilisation comprise dans votre cotisation annuelle.
Participation limitée à 10 salariés par sensibilisation.

La prévention des troubles musculo-squelettiques dans les drives alimentaires

drivesLes salariés du secteur des drives alimentaires sont de plus en plus concernés par l’apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS), liés, entre autres, à des postures contraignantes, à des gestes répétitifs ou au port de charges lourdes.

Pour prévenir ces pathologies, votre service de santé au travail a mené sur le département de la Manche une action pour ce secteur en pleine expansion et pour lequel peu d’études de terrain ont été réalisées.

synthesedrive

 

> Consulter la synthèse de l’étude

Les saisonniers doivent-ils être déclarés au Service de santé au travail ?

Oui

Les salariés saisonniers, quelque soit le contrat doivent être déclarés auprès de votre Service de santé au travail. Vous pouvez soit les ajouter à la liste de vos salariés sur votre espace adhérent, soit en envoyant un écrit à votre assistante santé travail.

En fonction de la durée de leur contrat et des risques professionnels auxquels ils sont exposés, les salariés saisonniers bénéficient soit d’un examen médical d’embauche avec le médecin du travail, soit d’une visite d’information et de prévention avec l’infirmière ou d’une action d’information et de prévention collective, le médecin restant juge du type de suivi.

saisonniers

Les actions d’information et de prévention collective, prévues à l’art D.4625-22 et 23 du Code du travail, ont pour objectifs de :

  • Faire prendre conscience des risques professionnels rencontrés dans le cadre de leur travail.
  • Apporter des conseils en matière de prévention.
  • Sensibiliser les saisonniers à se protéger et à adopter des habitudes systématiques de protection.

Activ’Dos, l’appli pour prévenir votre mal de dos

activdosAujourd’hui, qui dit mal de dos, lumbago, lombalgie… dit activité et mouvement. Pour vous accompagner au quotidien, chez vous, sur votre lieu de travail, en déplacement et lorsque cela fait mal, l’application mobile Activ’Dos est votre partenaire indispensable pour mieux gérer votre mal de dos.

Véritable coach, l’application mobile Activ’dos a été créée par l’Assurance Maladie pour prévenir la lombalgie, mais également agir si la douleur survient.
Disponible gratuitement pour les smartphones sous iOS (Apple) ou Android (Samsung…), l’application propose toute une série d’exercices (étirement, musculaire, relaxation) réalisables au travail, des vidéos pour adopter les bonnes postures et éviter les mauvaises postures, pour mieux comprendre et connaître votre dos (comment il fonctionne, comment il est constitué, à quoi servent ses composantes…) et savoir d’où vient le mal de dos.

Se rendre sur la page de téléchargement de l’application